20 avril 2010

_ARTICLE SUD OUEST / 20 AVRIL 2010

Ces Petites Choses qui montent, qui montent

Les Petites Choses font leur route depuis 2006 et promettent de grands bonheurs.

GetAttachment

 

 

Les Petites Choses, « ce sont des crayons plein les poches pour colorier les idées noires, quelques notes sur la mélodie des choses, un peu d'acoustique, une touche de folie, quelques miettes de rock'n'roll et la suite sur scène. » PHOTO ALEXANDRE POMMIER

 

 Avec un nom comme ça, on se doute que Les Petites Choses ne sont pas du genre à avoir les chevilles qui enflent. Ni du style à s'engager ou à prendre fortement partie. Leur truc à eux, c'est de chanter la vie, avec beaucoup de talent et de poésie « sans se prendre la tête ». C'est sans doute ce qui fait le succès de ces musiciens auprès de toutes les générations, depuis quatre ans.

Histoire de potes

Florian Machefer (guitare, piano et chœur), Benoît Farque (chœur et mélodica) et Guillaume Girma (contrebasse et chœur) ont entre 20 et 26 ans et se connaissent de longue date. Si leurs parents ne sont pas amis, ils étaient dans la même classe et s'ils n'ont pas joué ensemble à la récré, ils se sont connus dans d'autres groupes tels que Mezz'oreilles, Azimut ou Au pied de l'arbre. « Tonnay-Charente est un vrai vivier de musiciens ! On se connaît tous et on s'entend bien », raconte Guillaume qui s'apprête à entrer au conservatoire de Lyon.

« On a eu envie de tenter l'aventure tous les trois dans un garage. Pour voir si notre musique plaisait au public, on a joué dans la rue à La Rochelle et ça a marché. Depuis on se retrouve le week-end pour décompresser et on se lâche ! » Florian, très inspiré par les chansons à textes et la poésie française, écrit les textes et le trio compose.

L'affaire a tellement bien marché qu'après son premier CD en 2008, « Sur le fil », le groupe en sort un autre, « La mélodie des choses », qui sera lancé vendredi lors du concert à la Poudrière. En treize titres et avec beaucoup d'invités - Coup d'Marron, Les voleurs de swing, la chorale de Fouras et Tonnay, Pierre-André Farque, Alexandre Pommier - le CD est aussi métissé que coloré. Bel exemple de la « chanson dynamique de bord de trottoir », comme disent les Petites Choses, définissant leur style.

Cool, mais pros

Tout en restant cool, le trio se veut pro ! En musique bien sûr, et aussi dans la scénographie et l'ambiance des concerts, comme dans l'univers graphique réfléchi. Et Florian Machefer, étudiant en arts appliqués, n'y est pas pour rien.

Le groupe se paie même le luxe d'avoir un manager (et copain), Alexandre Pommier. Étudiant en communication, c'est lui qui fait la promo et trouve des dates. « J'ai des contacts tous les jours avec des organisateurs », raconte le lycéen de Merleau qui sait faire le buzz sur Internet pour faire grandir Les Petites Choses.

« Le travail d'Alexandre nous permet d'être tout à la musique. » Et il vaut mieux car Les Petites Choses commencent à être connues dans le milieu. Voilà pourquoi la liste des concerts s'allonge, s'allonge. Sans doute parce que, comme le dit leur maxime, « c'est avec de petites choses que l'on fait les plus grands trucs. »

 

Pratique : concert des Petites Choses avec Coup D'Marron, vendredi à 21 heures à La Poudrière. 6 euros. www.petiteschoses.fr ou lespetiteschoses.canalblog.com ou www.myspace.com/lespetiteschosesdelavie

Posté par jazzysound à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur _ARTICLE SUD OUEST / 20 AVRIL 2010

Nouveau commentaire